Voyage avec un âne comme Stevenson

Au cours des années 70, la randonnée devient un phénomène de société. Réservée à quelques initiés dans les années 50, marchant en collectif, souvent en montagne, elle est devenue, trente ans plus tard, une activité à usage plus familial et bouleverse progressivement notre rapport à la nature.
Ce “phénomène randonnée” bouleverse, des années 1970 à nos jours, le rapport aux sentiers et à la marche, et porte cette pratique à des niveaux de popularité incomparables.

Le contexte de cet essor de la randonnée est celui aussi du développement de la défense de l’environnement. Si bien que la marche et retour à la nature sont deux éléments désormais indissociables.

Céleste Grant, amateur de randonnée, a décidé de suivre les traces de l’écrivain Robert Louis Stevenson qui traversa les Cévennes avec son ânesse Modestine, voyage dont il en écrira un roman.

Pour ce périple, Céleste Grant va également parcourir les chemins avec une ânesse, mais nommée Archie, avec la particularité de randonner façon XIXᵉ, sans objet moderne, hormis son smartphone pour filmer son aventure.

Randonnée façon XIXᵉ siècle sur le GR 70

Laisser un commentaire