Homme mort ne vaut pas âne vivant(Expression populaire)
Forum - Discussion Ane & Mulet - Sujet n°1849

[]
Nombre de membres 143 membres
Connectés : ( personne )
 

La Charte du Forum - La Charte du Forum

Forum - Forum
Discussion Ane & Mulet - Discussion Ane & Mulet


actif  Sujet n° 1849  Mon ânesse a peur du licol

le 30/07/2014 ~ 19:46
par SableNoir

SableNoir

1 message


Bonjour!

Mon ânesse de 7 ans, Capri, a peur du licol..

Je l'ai depuis qu'elle a 2 ans, ce sont mes grands-parents qui me l'ont offerte quand on a vendu notre poney. Seulement, à ce moment-là je n'avais que 8-9 ans et je ne m'intéressais pas aux ânes, ni aux chevaux et j’étais peu consciente des besoins d'un âneet de l'impact de l'achat.. Elle est restée dans son pré à rien faire pendant 3 ans, on luit donnait juste à manger, à boire, je n'allais jamais la voir, je ne m'en occupais pas. Depuis à peu près 2 ans, quand j'ai repris l'équitation je me suis intéresser à elle et je vais la voir dès que je peu maintenant. 
Au début (il y a 2 ans) on ne pouvait même pas l'approcher, encore moins la caresser. Avec de la patience et du temps passer avec elle, elle se laisse maintenant approcher et caresser (mais pas de partout, je n'ai jamais essayer de la toucher sur les membres par exemple). Elle a cependant peur du licol.. quand je m'approche d'elle en l'ayant dans ma main, elle s'éloigne (tranquillement) de moi. Je l'ai poser par terre pour qu'elle le sente et qu'elle voit d'elle-même que c'est pas si effrayant que ça en a l'air mais elle ne s'y intéresse pas. J'aimerais avoir des solutions..
Le problème vient peut-être aussi du fait qu'elle vit toute seule, nous cherchons actuellement un compagnon équin pour elle.Merci 
Ecrire à SableNoir   Poster une réponse  Haut

[]   

Réponse n° 1
--------
le 30/07/2014 ~ 21:18
par ririne45

ririne45

visiteur
Bonjour,
A la lecture de ton message j'en déduis donc qu'elle n'a jamais vu un professionnel ton ânesse (véto, maréchal ferrand, dentiste équin.......).Aucun lien entre la peur du licol et sa solitude, par contre l'absence de présence humaine quotidienne pendant plusieurs année, là oui il y a un lien avec son comportement actuel.Donc il faut continuer à aller la voir, pour la bizouiller, caresser, brosser, le licol dans tes mains,si elle s'en va tu continues à vaquer à tes occupations dans son champs, sa curiosité l'emportera et elle finira par venir te voir et sentir ce que tu as dans tes mains. Par contre ne t'arrête pas quand elle arrive continue comme si tu ne l'avais pas vu, par contre pas de geste brusque.Ensuite quand le licol fera parti de son quotidien (c'est a dire qu'elle en a plus peur quand tu l'as des tes mains) tu va lui passer tranquillement sur son corps, et quand elle aura plus d'appréhension, tu lui enfilera sans le fermer et tu recommencera toutes les étapes plusieurs fois, ne pas passer à la suivante si celle d'avant n'est pas acquise, et petit à petit elle le gardera, et le tour sera joué.
Ecrire à ririne45   Site web ririne45 Poster une réponse  Haut
Réponse n° 2
--------
le 31/07/2014 ~ 12:25
par SableNoir

SableNoir

visiteur
Bonjour, merci pour ta réponse!Si, elle voit régulièrement le maréchal ferrand sauf que je n'ai jamais pu être là quand il venait, il lui met le licol (je ne sais pas comment, sûrement avec une méthode qui ne me plait pas..), il la parre et lui enlève le licol après. Elle doit aussi associé le licol au parrage, qui ne doit pas être un moment très agréable pour elle.D'accord, merci de tes conseils!
Ecrire à SableNoir   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 3
--------
le 25/08/2014 ~ 09:53
par tibidi

Anonyme

visiteur
Tu paies au prix fort ton indifférence à son égare. Ce qui est regrettable autant pour toi  que pour l'ânesse.
Ceux qui sont à blâmer dans l'histoire sont les personnes qui t'ont fait ce cadeau empoisonné.

Avec beaucoup de patience en suivant les conseils de Ririne, tu vas y arriver.
  Poster une réponse  Haut
Réponse n° 4
--------
le 28/08/2014 ~ 07:11
par ririne45

ririne45

visiteur
Quoi ton maréchal fait le travail sans toi, et après tu t’étonnes du comportement de ton ânesse et bien franchement je comprend mieux.
Comment est l'attitude du maréchal avec ton ânesse pour lui mettre son licol, comment se déroule le parage (pour ton ânesse pas du point de vue maréchal)?
Alors perso aucun professionnel animalier (dentiste équin, hostéo, maréchal ferrand.....)ne rentre dans le pré de mon âne si je ne suis pas là, pas que mon âne sans agressif bien au contraire mais je ne tolère aucune violence envers les animaux, donc si le professionnel ne me convient pas je lui paie son déplacement et il répare c'est déjà arrivé.Et puis j'aime bien être là pour voir aussi ce qui se passe et puis aussi voir le comportement de mon âne et voir ce que j'ai à travailler avec lui pour qu'il soit plus en confiance la prochaine fois.
Par contre quand c'est les vétos, on a beau travailler un maximum de chose avec l'animal, l'appréhension est toujours la même ils les sentent arriver à des kilomètres à la ronde.
Le parage est ni plus ni moins qu'une séance de manucure, donc rien de traumatisant si fait dans le calme et la douceur donc aucune réaction d'un animal bien désensibilisé et habitué.
Alors pour commencer essaie d'assister à une séance de parage et tu comprendras certainement mieux les crainte du licol de ton ânesse.
Ecrire à ririne45   Site web ririne45 Poster une réponse  Haut
Réponse n° 5
--------
le 28/08/2014 ~ 22:45
par martin

martin

visiteur
Les ânes qui acceptent le licol sans soucis ont une expérience positive qui s'y rattache, ils ont la même manière de raisonner que nous-même, un objet conduit souvent à anticiper sur l'avenir immédiat, si licol = moment désagréable, quel intérêt votre ânesse aurai-t-elle à l'accepter à moins d'être maso. 

Il est hasardeux de penser que le MF est forcément brutal et qu'il est responsable de cette situation, en général ces gens là aiment leur métier, et les équidés en particulier, ils vont droit au but et si ça nous paraît traumatisant sur le moment, l'animal n'en ressort pas forcément choqué,  ça peut être seulement désagréable mais ça suffit pour que l'ânesse fuit le licol, celui-ci n'étant probablement que symbole d'inconfort .

Ce qu'il faut faire pour commencer c'est d'oublier le licol, obtenir la confiance de l'ânesse, (vu son âge ça risque d'être un peu plus long mais toujours possible) en allant la voir le plus souvent possible, continuer les caresses en essayant de lui donner de ces grattouilles que les ânes affectionnent particulièrement, dans les oreilles, à la base de la queue...également lui gratter l'encolure ce qui correspond à une attitude sociale entre équidés lorsqu'ils font le "grooming"ça peut aider à créer ce lien qui manque dans ce cas, humain-animal.

La présentation du licol peut se faire au bout de quelques semaines suivant les progrès, il peut par exemple être montré en même temps que l'apport d'une friandise genre carotte, branche de noisetier ou autre gâterie, afin qu'elle finisse par associer licol égal moment agréable, et le jour où elle l'acceptera ça sera grosse  récompense de quelques chose qu'elle adore, et câlins sans limite.

Il faut se dire que ça va forcément finir par arriver de lui enfiler ce licol, il faut juste ne pas regarder sa montre(ni le calendrier)!.
Ecrire à martin   Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 



^ Haut ^