Faute de cheval on se sert d’âne(Expression populaire)
Insolite - L'île de l'Asinara devenue le paradis des ânes blancs

 

Insolite

L'île de l'Asinara devenue le paradis des ânes blancs

Longtemps considérée comme l'Alcatraz italien, l'île de l'Asinara en Sardaigne est aujourd'hui un parc national. Exit les chefs mafieux et les terroristes des brigades rouges, le seul maitre des lieux ici c'est désormais l'âne blanc, une espèce albinos unique en Europe. Selon un légende locale, c'est un roi de France qui en aurait laissé quelques exemplaires sur l'île à son retour d'Afrique. Il en existe plus d'une centaine seulement : les mâles, en surnombre par rapport aux femelles, s'engagent dans de violents combats pour s'accoupler.

Pierpaolo Congiatu, ingénieur au service technique du parc national de l'Asinara : "L'oreille de ces ânes est mordue, parfois arrachée. Si le parc intervenait en soignant les ânes il altérerait l'équilibre naturel. Et alors un âne guéri et soigné pourrait attaquer les nouveaux nés et les tuer en été, comme c'est déjà arrivé".

Ces ânes, qui doivent leur couleur peu usuelle à leur nature albinos, vivent en petits groupes à l'état sauvage sur l'Asinara. Outre dans cette île de 52 km², ils n'existent que dans quelques petits îlots au large de l'Afrique du Nord.

"Sept espèces d'ânes sont présentes en Italie, dont deux à l'Asinara, la seule à posséder des ânes blancs : cela représente un patrimoine inestimable", explique Pierpaolo Congiatu. Deux types d'ânes se partagent l'île : les gris, au nombre de 250, qui occupent la partie septentrionale, et les blancs, au nombre de 150, qui occupent la partie sud. Dans la partie centrale vivent des "familles mixtes".

Depuis 1998, année de fermeture de la prison de sécurité maximale, les touristes peuvent se rendre sur l'ile accompagnés par les guides du parc. S'offre alors aux visiteurs une nature sauvage et colorée. Impossible en revanche de dormir sur l'Asinara, préservée de toute construction touristique. Une clinique pour tortues a également vu le jour. Elle soigne les animaux blessés en mer. Dernière arrivée, une tortue verte, une espèce qui n'avait pas été aperçue dans cette partie de la Méditerranée depuis 20 ans.

Giuliana Azzori, biologiste : "C'est une tortue qui est arrivée ici avec un problème à une patte. L'articulation avait été presque complètement arrachée après s'être prise dans un filet".

L'absence de développement touristique a également permis la sauvegarde de plantes, comme les euphorbes ou les lentisques, dont certaines espèces présentes sur l'île sont uniques au monde.

(Source AFP)

Télécharger Flash Player pour voir la vidéo.

Publié le 22/08/2010 ~ 17:01  
Tous les médias 


Commentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Art & Création

Blog

Documentaire

Découverte

Développement durable

Education

Humour

Insolite

Lait d'ânesse

Lait de jument

Ludothèque

Maréchalerie

Naissance

Race

Randonnée

Revue de presse

Traction animale


Derniers médias
Derniers commentaires

Archives
10-2014 Novembre 2014 12-2014
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Albums membres
^ Haut ^